LONGPONT-SUR-ORGE

(VIDÉO) Les adolescents de Longpont-sur-Orge s’engagent toute l’année pour partir en vacances ensemble l’été

Pas simple de faire bouger les adolescents ? Charlène Badina, maire-adjointe à Longpont-sur-Orge en Essonne nous explique comment sa commune a réussi à impliquer une cinquantaine d’adolescents dans des actions citoyennes… avec quelques belles contreparties.

  • En trois ans, le club ados de Longpont-sur-Orge a multiplié par 10 le nombre de jeunes présents le mercredi grâce à de multiples activités ludiques avant d’impliquer les jeunes dans des actions citoyennes au service des habitants et des associations
  • Ce qu’ils gagnent en échange ? Le droit de partir en vacances tous ensemble l’été à coût réduit en fonction du nombre d’actions qu’ils réalisent. Des vacances qu’ils organisent eux-mêmes

Longpont-sur-Orge avait bien un club ados depuis quelques années, composé de quelques garçons qui venaient jouer au foot le mercredi après-midi avec Thomas, l’animateur de la ville. C’est alors que Charlène et Thomas ont commencé à construire leur projet pour attirer plus de jeunes et diversifier les activités. « Moi je voyais bien des sorties au musée par exemple – explique Charlène. Thomas m’a vite fait comprendre qu’on n’attire pas les mouches avec du vinaigre… donc on a commencé avec des sorties super fun pour attirer le chaland ». Ces activités rencontrent un franc succès et le club ados rassemble alors plus de 40 jeunes qui passent tellement de temps ensemble que des liens très forts se créent bien qu’ils ne sont pas toujours dans les mêmes écoles. En 2020, les jeunes demandent à partir en vacances ensemble.

« CHICHE ! » : Ils vont organiser leurs vacances

« Moi, ma première réaction c’est qu’on n’est pas un club de vacances ! En fait, on est passé à deux doigts de jeter à la poubelle le truc qui marche que je vais vous présenter – concède Charlène. » L’année suivante, Thomas revient avec la même demande. Les jeunes veulent vraiment partir ensemble et les parents qui n’avaient pas forcément confiance pour laisser partir leurs enfants en colo avec des enfants qu’ils ne connaissaient pas savaient qu’ils partaient avec les animateurs de la ville et qu’ils connaissaient les autres enfants. « Je me suis dit ‘ok, mais c’est aux jeunes de penser leur voyage !’. Il faut les responsabiliser. » C’est comme ça qu’est né « Chiche ! », une initiative qui consiste à dire que les adolescents sont capables de faire plein de choses, à commencer par contacter des prestataires, trouver des financements, faire un programme… bref, organiser leurs vacances.

Un deal gagnant-gagnant

Après un premier séjour réussi, l’expérience « Chiche ! » est reconduite en 2023 avec une évolution majeure : la ville propose aux adolescents de s’impliquer en échange de la contribution de la ville pour payer leurs vacances. « Mais attention, c’est à eux de choisir comment ! » Ramassage de déchets, organisation de ciné plein air, activités avec les résidents de la maison de retraite, service pour le cocktail des vœux du maire…

« Chiche ! »  bientôt dans toutes les communes de France ? Laissez-vous convaincre par Charlène Badina

« Au départ, on s’était dit que le jeune devait réaliser au moins 5 actions pour avoir le droit de partir, entre 5 et 10 actions, il y avait une réduction sur le reste à charge du voyage pour la famille. Ils sont presque tous réalisé bien plus de 10 actions ! Même ceux qui savaient qu’ils ne partiraient pas en voyage. » Les jeunes eux, nous disent qu’ils en avaient marre de l’image « les jeunes ne veulent rien faire » et veulent être « dans la commune ». Grâce à leurs actions, ils ont pu organiser leurs vacances. « Ils rêvaient d’Ibiza, puis avec le budget alloué, ils sont partis dans le Jura. »

Les adolescents grandissent ensemble, s’engagent ensemble et veulent continuer d’être ensemble. Pour continuer de partir, les plus grands demandent de passer le BAFA (en partie financé par la ville). 15 jeunes ont passé le BAFA en 2023, beaucoup plus que dans les villes voisines qui sont pourtant plus grandes.

Alors oui, « Chiche ! », c’est un truc qui marche et ce sont les jeunes qui le prouvent chaque semaine parce qu’ils réalisent de plus en plus d’actions de plus en plus abouties, parce qu’ils sont de plus en plus nombreux, parce que leur engagement est continu même quand ils deviennent jeunes adultes avec le BAFA et enfin parce qu’ils sont de plus en plus « capables » la preuve avec l’organisation réussie de leur voyage.

Par Raphaël

ÇA MARCHE AUSSI…

blog-bottom-image

NOS DERNIERS PÉRIPLES

news

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER

Pour recevoir la newsletter de la Fédération des Trucs qui Marchent, merci de renseigner votre mail ci-dessous :